Petites prestations dans des cafés, ou dans la rue, organisations de concerts, ces dernières années on a pu voir à Téhéran un développement de la scène musicale. Une ouverture qui bénéficie ce-pendant surtout au genre pop. Le rock, lui est le parent pauvre de cette ouverture.Lire l'article complet