Les votes du Brexit ou les élections aux États-Unis et au Brésil ont révélé l’urgence de lutter contre les fausses nouvelles qui sont de plus en plus difficiles à neutraliser. Une guerre laborieuse pour les plates-formes de vérification des données, qui requièrent des fonds et de l’indépendance, et dont les journalistes ne sauraient se détourner.Lire l'article complet