La mainmise sur le pouvoir du Premier ministre Hun Sen est renforcée dans une large mesure par le partage des ressources naturelles et économiques du pays entre ses alliés politiques. Pour que les efforts visant à en finir avec la déforestation soient significatifs, il faudrait détruire l’un des piliers de son pouvoir.Lire l'article complet