Égypte: Une révolution trahie

 

Deux ans après la révolution qui a chassé Hosni Mubarak du pouvoir, la démocratie ne règne toujours pas en Égypte.

Les syndicats indépendants sont supprimés, les enfants des rues sont arrêtés et torturés, les manifestantes sont attaquées et les voix dissidentes sont réduites au silence.
 
Index:

  • L’OIT doit soutenir le combat des travailleurs égyptiens pour la liberté
  • Des enfants arrêtés et torturés par les forces de sécurité
  • Il n’y a pas de liberté de la presse
  • Les femmes disent stop à la violence sur la place Tahrir
PDF - 3.4 Mb
Égypte: Une révolution trahie