Rejoignez notre campagne pour dire « Non aux armes nucléaires ! »

Blogs

L’année prochaine, nous commémorerons le 70e anniversaire des bombardements nucléaires d’Hiroshima et Nagasaki, qui ont provoqué la perte de 210.000 vies humaines précieuses.

Également l’année prochaine aura lieu en avril 2015, à New York, la Conférence d’examen des parties au Traité de non-prolifération des armes nucléaires (TNP).

À sa dernière session, en 2010, la Conférence avait affirmé qu’il revenait à tous les États parties de mettre en œuvre des mesures spécifiques en vue de l’établissement du cadre approprié pour parvenir à un monde sans armes nucléaires.

Il n’en demeure pas moins qu’il existe toujours à l’heure actuelle dans le monde plus de 16.400 ogives nucléaires. Dans de telles circonstances, il est d’autant plus crucial d’amorcer immédiatement des négociations en vue de l’établissement d’une « Convention sur les armes nucléaires », telle que proposée par le secrétaire général de l’ONU, et d’arriver à un accord portant sur un désarmement nucléaire substantiel et la non-prolifération nucléaire.

À cette fin, la Confédération japonaise des syndicats (JTUC-RENGO) mettra en œuvre tous les efforts nécessaires pour attirer le plus d’attention possible au Japon et à l’étranger sur la Conférence d’examen du TNP de 2015 et s’est fixé pour objectif de recueillir dix millions de signatures en faveur de l’abolition des armes nucléaires.

Étant donné que nous prévoyons de pousser le débat de la conférence dans le sens de l’abolition des armes nucléaires, les signatures que nous aurons recueillies seront soumises non seulement au gouvernement japonais mais aussi au secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, lors de la prochaine Conférence d’examen du TNP.

En tant que seul pays au monde à avoir subi des attaques nucléaires, le Japon a un rôle déterminant à jouer dans la promotion du désarmement nucléaire.

Nous estimons que le Japon doit figurer au premier plan à l’heure de sensibiliser l’opinion publique contre les armes nucléaires et d’appeler à leur abolition. En particulier, c’est à nous, syndicats, qu’il incombe de nous unir à nos affiliés et à nos collègues aux quatre coins du monde pour véritablement impulser ce mouvement international.

La CSI représente 176 millions de travailleurs dans 161 pays de par le monde.

Il y a des États nucléarisés et d’autres qui ne le sont pas, ce qui signifie que nous pouvons nous solidariser avec l’appel à l’abolition des armes nucléaires et la paix mondiale permanente.

Nous voudrions vous inviter toutes et tous à rejoindre la campagne des 10 millions de signatures pour l’abolition des armes nucléaires pour promouvoir la cause de la paix internationale.

À l’occasion de la prochaine Conférence d’examen du TNP, nous prévoyons d’organiser un Colloque sur la paix ainsi que divers autres événements auxquels nous souhaiterions vivement que vous assistiez.

 

Cliquez ici pour signer la pétition: http://act.equaltimes.org/en/peace