« Les entreprises de l’économie des petits boulots utilisent des travailleurs indépendants pour leur faire assumer la totalité du risque, tout en ne payant aucun impôt contributif à l’État-providence. »Lire l'article complet