«  Nous sommes dans une nouvelle période où le logement s’est converti en une marchandise et un produit de consommation privée acheté et vendu par des investisseurs institutionnels.  »Lire l'article complet