« Nous étions des amateurs. Nous ne savions pas vraiment ce que nous faisions. Nous cherchions seulement à en savoir plus sur ce qui se passait au chantier naval pour pouvoir informer les autres travailleurs. »Lire l'article complet