Il y a 20 ans, ils ont perdu des membres de leurs familles emportés par le paludisme. Aujourd’hui, des villageois sénégalais se sont mis en première ligne pour faire reculer cette pandémie qui tue plus d’Africains que le sida.Lire l'article complet